Banque et transformation du numérique


Baqnue et transformation du numérique
Temps de lecture : 2 minutes
2 vues

ANTARES IT emploie 280 personnes et couvre 5 secteurs d’activité dont l’industrie bancaire.

La numérisation une étape cruciale pour l'industrie bancaire

L’industrie financière française c’est :

La banque est un secteur où la technologie informatique joue un rôle de premier choix.

Voici les éléments intéressants pour relever les prochains challenges.
Nous constatons que les leaders du secteur sont en avant sur la digitalisation. L’accélération technologique propulse les concurrents en pole position. Cela montre que les pratiques commerciales traditionnelles sont dépassées.

Alors pour les entreprises qui s’engagent dans l’informatisation de son activité, on peut poser les points de passage suivants.

Le premier point est la vitesse de circulation de l’information. Les projets informatiques sont nombreux et variés. Une sélection permet de relever et mettre en avant ceux qui produisent un réel impact numérique qui s’observe à court terme (quelques semaines ou mois).

Le deuxième point qui renforce les projets est l’obligation d’être centrée sur l’utilisateur.
Le service client doit être « user centric ». Le digital permet la collecte de données pour personnaliser l’utilisation de produits ou service. Les études de comportement montrent notamment qu’on peut aller plus loin dans l’offre commerciale en proposant justement plus de services que l’inventaire basique formulé par le client.

Le troisième facteur de digitalisation est l’opportunité. L’entreprise doit en effet produire une veille stratégique consistant à évaluer en permanence son environnement afin de appréhender les changements qui créent des situations avantageuses.

Le quatrième élément est le STP ou traitement immédiat des tâches. Compte tenu du nombre d’intermédiaires et d’opérations dans la banque et l’assurance, cette étape fait gagner beaucoup. de temps aux usagers. Cela revient à automatiser les processus.

Le dernier facteur qui contribue à la digitalisation est l’utilisation des données et capacités de traitement. Ces éléments qui augmentent la connaissance sur le comportement client sont au coeur de la satisfaction et de la fidélisation. C’est le réservoir de croissance lié à la personnalisation de l’expérience client.

Les projets informatiques qui concentrent ces options sont de tout genre :


Ce dernier composant est très efficace. L’engagement des équipes auprès de leur marque renforce la qualité de l’organisation.

Il existe un lien étroit en réussite des projets et engagement des équipes. La digitalisation avance également chez les petits acteurs qui se transforment en se servant du digital pour piloter leur stratégie. Avec moins d’inertie que les grosses structures, l’exécution des projets permet de dégager plus de valeur pour les clients.

Vous créez des services bancaires ?
Vous cherchez un partenaire pour les mettre en place ?

Laissez un commentaire