Ingénierie Informatique


Découvrir l’Ingénierie Informatique

Les technologies de l’information  ont gagné toutes les couches de nos sociétés, et pourtant, cela reste un mystère pour beaucoup.
La plupart du temps, l’ingénieur IT est un pasteur technologique vissé à son pupitre veillant au bon fonctionnement des équipements.

Il y a du vrai. Sauf que son quotidien ne se limite pas à appliquer les normes où lancer les mises à jour…

Afin de se projeter dans le futur, c’est intéressant de connaître les spécificités du secteur informatique pour mieux coller aux évolutions, et savoir ce qui rend heureux et productif un ingénieur IT.

1. Le contexte actuel de l’ingénierie informatique

Les compétences informatiques et digitales n’ont jamais été aussi cruciales dans l’entreprise aujourd’hui. L’offre d’ingénieurs n’est plus une option et devient même critique. L’économie est devenue dépendante de l’ingénierie. Au fur et à mesure que l’industrie s’automatise, le besoin de maintenance augmente. Un nombre croissant d’équipes auront besoin de nouvelles compétences pour être opérationnelles. Tous les pays rencontrent une pénurie d’experts informatiques. Cela freine le développement des technologies comme la cybersécurité ou l’analyse de données qui affichent des milliers de postes vacants. En 2021, cela représente 1.2 millions de spécialistes IT. La tendance 2030 pointe vers 10% de l’ensemble de l’emploi, avec d’ailleurs une parité homme/femme. Beaucoup de voies sont ouvertes.

2. Quelles sont les disciplines l’ingénierie informatique ?

L’informatique comprend plusieurs disciplines. Le développement logiciel (software), la programmation d’équipements (hardware), ou encore l’administration réseau.

Le développement logiciel se concentre sur la programmation d’ordinateurs et applications mobiles.
La programmation d’équipements demande de concevoir des machines en s’assurant qu’elles fonctionnent correctement en réseaux pour que l’entreprise puisse travailler sans coupure de service.

Les administrateurs réseaux travaillent sur les réseaux de machines (intranet ou extranet) et interviennent régulièrement sur les réseaux de tous types.

On retrouve ces postes sont au coeur de la production informatique

Ces compétences sont confortablement rémunérées.

3. Quels salaires dans l’ingénierie informatique ?

L’industrie informatique capte les investissements massifs via les services de R&D des entreprises, les innovations de produits et/ou services, et représentent au final un secteur économique à part entière qui redessinent les modèles et les organisations économiques, publiques et sociales.
Cette maturité délivre une compétition en diffusant le progrès technologique dont profitent ensuite les acteurs à travers le quotidien.

Dans ce contexte, les ingénieurs IT qui représentent les plus belles carrières et de gros salaires. La demande, supérieure à l’offre, se développe rapidement et promet d’améliorer encore le secteur.

Les ingénieurs logiciels de carrière gagnent en moyenne 45.000 €/an.
Les ingénieurs systèmes sont un peu au-dessus : 50.000 €/an.
Les mieux payés sont les ingénieurs sécurité qui peuvent gagner jusqu’à 60.000 €/an selon leurs compétences et leur expérience.

La flexibilité comme tendance naturelle des IT
Entre télétravail, externalisation et pénurie, l’option de travailler à distance s’est facilement répandue sur le marché. L’externalisation est d’ailleurs caractéristique puisque les besoins de l’entreprise vont de l’intérieur vers l’extérieur.

Le prix de ces gros salaires…

4. Quels sont les inconvénients du secteur ingénierie ?

Oui, et surtout lorsque l’environnement est mouvant. Le manque de visibilité, de pénurie d’offre ou d’à-coups dans la demande crée des perturbations sur les chaînes logistiques.

On trouve donc les effets de ces aléas du marché.
Afin de couvrir les manques, ce sont les titulaires qui produisent plus. Ce qui implique souvent du travail supplémentaire avec de grosses journées supérieures à 40 heures par semaine.
Le stress est également un élément fréquent dans de grosses entreprises où les services et les projets sont nombreux.

La conséquence de ces conditions crée de nouvelles opportunités pour des profils cumulant des parcours et expériences hybrides. Relever les challenges de contextes tendus, assurer une période transitoire en période de crise, mais également de forte croissance lorsque le modèle bascule, phénomène typique des startups par exemple.

Malgré ces exigences, la carrière reste tellement enrichissante !
Alors voyons comment y accéder.

5. Comment devenir ingénieur informatique ?

Le parcours type démarre évidemment avec un baccalauréat informatique qui est le plus intéressant. Le choix est si large que ce sont de réelles opportunités à saisir :
  • innovation technologique, systèmes d’information et numériques,
  • systèmes information et de gestion,
  • systèmes numériques.
Normalement, les études liées à l’informatique intègrent de la programmation, du langage script, la maîtrise des principaux frameworks et de la gestion informatique. Selon la discipline, la filière et le secteur, on trouve des spécialisations. Une fois arrivé dans l’entreprise, voilà comment se déroule la journée

6. Quel est le quotidien de l’ingénieur informatique ?

Les missions d’un ingénieur peuvent varier énormément selon la taille de l’entreprise et de nombreux autres facteurs anticipés ou pas.
Ses tâches classiques sont :

  • la conception, installation et configuration de systèmes : la production informatique (
    – l’application des normes informatiques
  • la sécurisation des systèmes de réseaux
  • la configuration d’équipements de routage ou commutation, et de services vocaux IP hébergés
  • le dépannage des problèmes,
  • la recherche de performances du réseau.

La formation continue est un autre aspect de la vie d’un ingénieur IT. Le flux permanent des nouvelles technologies doit être suivi et analysé pour rester en pointe pour faire les choix pertinents.

D’excellentes qualités de communication sont attendues pour partager et transmettre la culture d’entreprise car souvent les employés sont mal informés face à des experts informatiques. Le travail d’équipe est essentiel notamment dans les grandes entreprises pour éviter de sur-solliciter les responsables de services.

Enfin la hiérarchisation des tâches rend parfois les problèmes insolubles et les situations très stressantes.

Et même à ce niveau il existe encore d’autres pistes d’évolution.

7. Comment améliorer ses compétences d'ingénieurs IT ?

On vient de parcourir les étapes pour devenir ingénieur informatique ou expert informatique.
Il existe encore des moyens pour augmenter la valeur de ses atouts dans la filière informatique.

Les réseaux professionnels
Emmenés par des organismes internationaux à l’initiative des règlementations, les associations de professionnels, de fabricants de produits ou services, ou des éditeurs de logiciels créent des réseaux permettant de faire avancer plus vite encore le développement technologique.

Les certifications
Ces réseaux mettent à disposition du secteur des options de certification convoitées par les ingénieurs pour évoluer leurs. On trouve ainsi des programmes de formation continue pour pérenniser et profiter de la constante évolution de carrière.

Ces options ouvrent des opportunités de voyage (conférences, programmes de formation?…) qui collent aux besoins de groupes internationaux qui externalisent leurs SI afin d’éviter la pénurie d’ingénieurs. Avec la mondialisation informatique, le statut de freelance a aussi permis au marché de se diversifier et proposer à tous les profils des salaires compétitifs.

A retenir
L’ingénierie informatique restera une filière d’avenir.
Elle continuera de grignoter plusieurs domaines. Cela permet par exemple de reconnecter les zones géographiques éloignées pour les inclure et continuer de servir le marché.