Scroll Top

Neuf techniques pour améliorer son code


Temps de lecture : 6 minutes
65 vues
#5 Durabilité et futur

Il existe plusieurs stratégies pour optimiser la syntaxe informatique et les performances du code.

Voici les plus classiques

1. Identifiez les goulets d’étranglement

Un goulet d’étranglement en informatique fait référence à une situation où une partie du système informatique devient un obstacle qui ralentit ou limite la performance globale du système.

Les effets du goulet d’étranglement

  • ralentissement des performances : lorsqu’une ressource ou un processus spécifique est incapable de suivre le rythme des autres parties du système informatique, cela peut entraîner des retards dans le traitement et l’exécution des tâches.
  • perte d’efficacité,
  • files d’attente et congestion,
  • instabilité et plantage,
  • diminution de la scalabilité.
Goulet d'étranglement
Identifiez les parties du code qui ralentissent les performances en utilisant des outils de profilage. Cela vous aidera à cibler les parties du code qui nécessitent une optimisation plus approfondie.

2. Optimisez les algorithmes

Analysez vos algorithmes et recherchez des moyens de les rendre plus efficaces.
Parfois, une simple modification de l’algorithme peut réduire considérablement le temps d’exécution.

Les options d’amélioration des algorithmes

  • analyse et compréhension de l’algorithme : structure, consommation, goulet,
  • réduire le temps d’exécution : opérations redondantes, boucles et structures de contrôle,

Voir aussi notre article sur l’amélioration continue.

3. Évitez les opérations coûteuses

Minimisez l’utilisation de boucles imbriquées, d’appels de fonction répétitifs ou d’opérations coûteuses telles que le traitement de chaînes volumineuses.

Recherchez des alternatives plus efficaces pour effectuer ces opérations :

  • boucles et itérations,
    – manipulation de chaînes de caractères,
  • stockage disque dur,
  • recherche et tri,
  • calculs complexes.
Data structure

4 .Utilisez les structures de données appropriées

Utilisez les structures de données les plus appropriées pour les tâches spécifiques.
Par exemple, utilisez des tableaux lorsque l’accès aléatoire est fréquent et utilisez des listes chaînées lorsque l’insertion et la suppression sont courantes.

Choisissez également la bonne structure de données pour les opérations de :

  • recherche,
  • insertion,
  • suppression,
  • mise à jour les plus courantes.

5. Assurez-vous que la mémoire est utilisée efficacement

Évitez le gaspillage de mémoire en réduisant l’utilisation de variables inutiles ou en les réutilisant lorsque cela est possible.

Évitez également les fuites de mémoire en libérant correctement les ressources lorsqu’elles ne sont plus nécessaires.

6. Utilisez des opérations mathématiques efficaces

Optimisez les opérations mathématiques en utilisant des algorithmes et des fonctions intégrées appropriées.
Par exemple, utilisez des opérations bit à bit ou des fonctions mathématiques spécifiques au lieu d’opérations plus coûteuses.

7. Parallélisez le code

Si le langage de programmation le permet, divisez le code en tâches indépendantes et exécutez-les en parallèle pour tirer parti du traitement simultané.
Cela peut être particulièrement efficace pour les tâches intensives en calcul ou les tâches qui peuvent être exécutées en arrière-plan.

Programmation parallèle

8. Minimisez les E/S disque et réseau

Réduisez l’utilisation excessive des opérations d’entrée/sortie disque et système réseau, car elles peuvent être des goulets d’étranglement importants pour les performances.

Regroupez les opérations d’E/S lorsque cela est possible et utilisez des techniques telles que la mise en cache pour minimiser les accès.

9. Testez et mesurez les performances

Effectuez des tests de performance pour évaluer les effets de vos optimisations et ajustez en conséquence.
Utilisez des outils de mesure des performances pour identifier les domaines qui nécessitent une attention particulière.

Il est important de noter que l’optimisation des performances peut varier en fonction du langage de programmation utilisé et du contexte spécifique du problème.
Par conséquent, il est essentiel de comprendre les aspects techniques de votre langage de programmation et de consulter les meilleures pratiques spécifiques à votre environnement logiciel.

Articles similaires